Monastère de Koudoumas

Μονή ΚουδουμάLe monastère de Koudoumas est situé au sud du sommet de Kofinas, dans une forêt de pins à seulement quelques mètres de la mer. Le monastère a été construit à la fin du 19ème siècle, conçu comme un prieuré pour hommes, sur les ruines d'un ancien monastère abandonné en raison des attaques de pirates. Il est dédié à l'Assomption qui est célébrée tous les ans le 15 Août rassemblant un très grand nombre de pèlerins.

Le monastère de Koudoumas a joué un rôle très important durant l'occupation, accueillant des membres de la résistance grecque. L'icône miraculeuse de la Panagia Dexiokratousa, ou Éléousa, de Kykkos et l'icône de la Panagia Ypapanti sont les objets les plus importants dans ce monastère.

Pour se rendre au monastère de Koudoumas, il faut suivre le chemin de terre menant au sommet de Kofinas et de là descendre vers le sud. Le paysage dans cette région est d'une beauté étonnante avec des pins et des cyprès balayés par le vent tout au long de ce trajet.

Plage du monastère de Koudoumas

Παραλία Μονή ΚουδουμάNe manquez pas de profiter de la plage située juste en face du monastère de Koudoumas lords de votre visite. La plage est parsemée de petits galets gris et l'eau est bleue claire, tandis qu'à l'est il y a des grottes dans lesquelles vous pouvez échapper au soleil. Le nudisme sur la plage est interdit en raison de la proximité avec le monastère. À partir d'ici, vous pouvez choisir de vous diriger vers l’ouest pour rejoindre Avakospilio, le trajet ne durant qu'une vingtaine de minutes. Il s'agit d'une grotte riche de trésors naturels (stalactites, stalagmites). Dans l'antiquité, la grotte était consacrée au culte d'une déesse de la fertilité et dans un passé plus récent elle fut habitée par des moines. Vous pouvez, si vous le souhaitez, continuer de marcher vers l'ouest pour accéder à la grotte d'Agios Antonios (Saint-Antoine).

La grotte d'Agios Antonios

La randonnée à partir de la gorge jusqu’à la grotte d'Agios Antonios est une expérience à ne pas manquer ! Bien que le paysage soit rocheux, vous découvrirez des pins verts jaillissant dans des endroits inattendus ainsi que des criques vierges et désertes aux eaux émeraudes. Au bout d'environ une demi-heure de marche, vous apercevrez l'entrée impressionnante de la grotte d'Agios Antonios. À l'intérieur vous pourrez visiter la petite chapelle et voir les grands bassins creux à l'eau fraîche et douce. La vue de la grotte sur la mer de Libye est époustouflante.

À partir de là, si vous voulez continuer la randonnée, vous pouvez retourner à la jonction et prendre le chemin qui mène au monastère de Koudoumas.

Aï Giannis (Agios Ioannis)

Un chemin de terre de 8 km relie le village de Kapetaniana à celui d'Agios Ioannis, un itinéraire avec de nombreux virages, une vue imprenable sur la mer depuis le sommet, dans un paysage sauvage impressionnant. Le petit village a été construit sur la péninsule de Ponta. Il possède une infrastructure minimale (un mini-marché, une ou deux tavernes) et une plage de petits galets avec des eaux turquoises. À l'est du village, vous trouverez la plage la plus impressionnante et la plus isolée d'Eligia. Vous allez certainement être surpris de la différence de température par rapport à la commune de Kapetaniana, qui est de 7 ou 8 degrés Celsius toute au long de l'année !

Cela vaut la peine de visiter le monastère très ancien qui porte le même nom. Le petit temple semi-caverneux possède des fresques même sur la face extérieure du mur, alors que les cellules des moines sont situées dans les petites grottes.

Eligia

Eligia est située à l'est de la commune d'Agios Ioannis. Il s'agit d'une grande plage impressionnante parsemée de galets gris et fins, avec des eaux bleues claires, là où débouche la gorge du même nom, qui vaut la peine d'être explorer. Bien qu'elle soit située très près du village, elle n'accueille que très peu de monde en raison d'un accès restreint qui se fait uniquement à pied par un chemin court et distinct.

Si vous choisissez de vous y baigner, assurez-vous d'emmener de l'eau et de quoi manger car cette plage n'est pas organisée. Si vous avez envie de marcher et d'explorer, le chemin qui mène à la grotte d'Agios Antonios commence à l'extrémité orientale de la plage, puis continue vers le monastère de Koudoumas.

Kofinas

Le sommet sacré de Kofinas définit sans aucun doute le paysage dans cette région d'Asterousia. Il s'agit du sommet le plus haut du massif le plus méridional de l'Europe, avec une altitude de 1 231 m. C'est sur ce sommet que les Minoens ont choisi d'ériger un « temple de sommet », un lieu sacré qui a fonctionné jusqu'au début du 7ème siècle avant d'être abandonné. Il a recommencé à être utilisé durant la période hellénistique tardive. Ensuite, au cours de l'ère chrétienne, le culte religieux a retrouvé sa place dans la montagne sainte, avec l'église de pierre sèche de Timios Stavros (Sainte Croix) qui domine sur le sommet.

La montée vers Kofinas est courte (environ 20') et suit un chemin qui est relativement raide à certains endroits. Il faut donc faire attention et porter des chaussures appropriées. Mais la vue depuis le sommet, qui donne sur le monastère de Koudoumas et la côte d'Asterousia, compensera vos efforts. Vous observerez voler autour de vous les vautours qui peuplent l'écosystème important de cette région. Si vous visitez cette région aux alentours du 14 Septembre, ne manquez pas à assister au rituel unique se déroulant sur le sommet de Kofinas, lors de la célébration de la Sainte Croix, où l'on partage le fruit des arbres sauvages de la montagne avec les croyants qui viennent faire leur pèlerinage. Il s'agit d'une coutume rare, une survivance du « culte des arbres » des temps anciens.

Monastère de Trion Ierarchon (Trois Hiérarques), à Lousoudi 

Le monastère en ruines de Trion Ierarchon, fondée au cours du 14ème siècle par un moine érudit, Joseph Filagris, est situé à la place appelée Lousoudi, à mi-chemin sur la route de Kapetaniana en direction de Kofinas.  Beaucoup perçoivent ce monastère comme la « première université grecque » car ce fut un centre important d'apprentissage et d'éducation. Filagris enseignait à ses étudiants la philosophie grecque, les pères de l'église et les mathématiques. Il a fondé un scriptorium dans lequel il réalisait des copies de codes, de manuscrits, de parchemins, de textes patristiques et d'écrivains de l'antiquité avec une préférence particulière pour Aristote, dont l'œuvre était à l'époque condamnée en Europe. L'église en pierre ainsi que les ruines appartenant aux cellules, à la banque, l'hospice et au scriptorium furent déterrées grâce à une excavation relativement récente. Plusieurs manuscrits de Filagris sont conservés aujourd'hui dans les grandes bibliothèques de Londres, de Vienne, de Paris, etc.

Tripiti

La plage de Tripiti est située à la fin de la gorge du même nom, sur le bord d'une petite vallée. La plage ainsi que la gorge tirent leur nom de la Vierge de Tripiti (Panagia tis Tripitis), une petite église située dans une grotte dans la paroi du canyon.

L'accès à Tripiti depuis le village de Kapetaniana se fait par un chemin de terre qui traverse le paysage sauvage d'Asterousia pour aboutir à la gorge.

Il s'agit d'une vaste plage, bordée de galets gris fins et dont les eaux sont claires et turquoises, avec plusieurs arbres fournissant de l'ombre aux baigneurs et aux campeurs souhaitant se mettre à l'abri du soleil. La plage est très populaire auprès des habitants. Si vous préférez l'intimité, la partie orientale est beaucoup plus calme.

Offres spéciales

Retour à la catégorie précédente

Plus de renseignements à propos de Thalori

Connectez-vous

Emplacement - carte

Contact

  • Gîtes de Thalori
  • 70016 Kapetaniana
  • Héraklion Crète
  • Tél/ Fax: +30 2893 041762,
  • Numéro de Resarvation: +30 6976994896
  • MH.T.E 1039K070A0019801

Réseaux sociaux

Nous publions les meilleures promotions et événements sur les sites de réseaux sociaux