Agiofarago

Agiofarago est une petite gorge dans la région d'Asterousia, très belle et facile d'accès. Elle donne sur une plage magnifique. La descente se fait facilement par randonnée pédestre. Vous n'avez pas besoin d'équipement ou de connaissances particulières. Le lit de la gorge est couvert d'oliviers et de lauriers roses très anciens, tandis que ses parois sont imposantes et brusques. Beaucoup d'ermites ascétiques ont vécu dans les nombreuses grottes de Agiofarago au début de l'ère chrétienne. L'église d'Agios Antonios, que vous rencontrerez juste avant l'endroit où la gorge débouche sur la plage, est tout ce qui reste aujourd'hui pour rappeler l'histoire spirituelle de ce lieu. 

L'escalade la plus au sud de la Crète se trouve à Agiofarago. La plupart des circuits se trouvent dans la gorge, mais il existe également des itinéraires qui passe par la plage et à proximité de la mer.

Martsalo

Martsalo est l'une des gorges les plus belles de la région d'Asterousia. Malgré sa petite taille, le paysage y est saisissant et comprend des falaises blanches, des oléastres (oliviers sauvages), d'anciens oliviers ainsi que des palmiers. Elle débouche sur une petite plage déserte formée au bord d'une baie rocheuse fermée. Sa traversée se fait par un chemin et ne présente pas de difficultés particulières. Aucun équipement spécial n'est requis. Au début de la gorge, vous allez rencontrer la Panagia Martsaliani, une église creusée dans la roche. Comme Agiofarago, la région de Martsalo accueillait des ascètes dont les ermitages sont encore là aujourd'hui.

Monastère et palmeraie d'Aï Nikitas (Agios Nikitas)

Le monastère d'Agios Nikitas est situé dans la partie orientale du massif montagneux d'Asterousia. Il s'agit d'un beau petit monastère, dont l'église se trouve à l'intérieur de la roche. Il est daté de 1 640. Un chemin avec des marches, partant du monastère, mène à l'impressionnante plage du même nom, tandis que la route qui continue vers l'ouest du monastère conduit vers la célèbre petite palmeraie d'Agios Nikitas. Il s'agit en gros d'un ravin où poussent les palmiers endémiques de Théophraste.

Site archéologique de Gortyne

Le grand site archéologique de Gortyne est situé là où l'une des villes crétoises les plus puissantes de l'antiquité a prospéré.  C'était une ville riche et respectueuse de la primauté du droit avec une population estimée à environ 35 à 40 000 habitants. Au cours des premiers siècles de l'ère chrétienne, Gortyne fut la première ville crétoise a accepter la nouvelle religion. La cathédrale de Saint-Tite (Agios Tito) fur construit au cours du 6ème siècle. Vous pouvez aujourd'hui visiter ses ruines. Outre l'église, le site archéologique comporte également l'Odéon romain, la grande inscription sur laquelle on peut lire le code de Gortyne, un recueil de lois, ainsi que la glyptothèque qui se trouve à côté de la cafétéria.

Palais de Phaistos

Phaistos était la deuxième ville minoenne et, selon la légende, c'est ici que siégeait Rhadamanthe, le frère de Minos. Les premiers palais minoens ont été construits aux alentours de 1 900 avant JC.

Ils ont été détruits aux alentours de 1 700 avant JC pour laisser place à de nouveaux palais, plus luxueux. Ce sont les ruines de ces derniers que nous pouvons voir sur ce site archéologique aujourd'hui.

Le palais et la ville de Phaistos sont construits sur une colline avec vue panoramique sur tous les points cardinaux.

Offres spéciales

Retour à la catégorie précédente

Plus de renseignements à propos de Thalori

Connectez-vous

Emplacement - carte

Contact

  • Gîtes de Thalori
  • 70016 Kapetaniana
  • Héraklion Crète
  • Tél/ Fax: +30 2893 041762,
  • Numéro de Resarvation: +30 6976994896
  • MH.T.E 1039K070A0019801

Réseaux sociaux

Nous publions les meilleures promotions et événements sur les sites de réseaux sociaux